réduire ses déchets

réduire ses déchets

Hygiène féminine

Attention, cet article peut révolutionner votre slip ! :) Ames sensibles s'abstenir ^^

 

serviettes-tampons.jpg

Aujourd'hui en France, 16 millions de femmes de 13 à 50 ans utilisent en moyenne 280 protections jetables par an ... Soit 10 000 à 15 000 dans une vie ( et environ 3600€ au passage).

C'est donc, chaque année, 2 milliards de protections jetées en France et plus de 45 milliards dans le monde ( sans compter les emballages et applicateurs ).

On estime que ces protections mettront plus de 500 ans à se dégrader. Elles sont le plus souvent incinérées, ou enfouies sur des sites de déchets, ou encore jetées dans les toilettes où elles finiront peut être dans les océans.

surfrider_nettoyage_hendaye-12.jpg(ici, il s'agit de déchets ramassés sur la côte basque en novembre 2013)

 

Pour ceux qui veulent aller un peu plus loin sur le pourquoi du comment ce qu'on jette dans les WC finissent dans la mer, voici un petit lien :

//surfrider64.com/2013/07/31/pourquoi-autant-de-batons-de-coton-tiges-sur-les-plages/

 

Autant dire que l'industrie de la protection périodique est la plus polluante au monde.

 

Maintenant, petit test : Prenez vos boites de protections , et regardez la composition ( pas trop longtemps quand même hein ! Le but n'est pas de passer pour celle qui découvre ça pour la première fois de sa vie ^^ ) ... Et oui, il n'y a rien de rien ! Bizarre non ?

En effet, la liste des composants des tampons et serviettes ne figure nulle part sur les paquets. Les fabriquants n'ont aucune obligation de mentionner les composants, ils doivent en revanche mentionner le taux d'absorption de leurs produits.

 

Et pour cause ... Juste un petit récap de la composition de nos produits intimes :

 

- Les tampons

media_xll_4900363.jpg

A l'origine, ils étaient composés à 100% de coton. Mais suite à de trop nombreuses fuites, les industriels ont eu la bonne idée de rajouter des polymères (=plastique) et de la viscose (également appelée rayonne). A cela s'ajoute un processus de blanchiment par oxygénation (totalement sans chlore, ce qui permet aux fabricants d'assurer qu'il n'y a aucun danger), par azurants chimiques ou au chlore ( qui en contact avec la viscose, forme la dioxine, que l'OMS désigne comme une substance cancérigène).

 

- Les serviettes hygiéniques et les protège-slips

sanitary_napkin__day_use_.jpg

 

90% des matériaux utilisés pour fabriquer les serviettes et protège-slips sont issus du plastique, incluant du polyéthylène, du polypropylène et des supers absorbants au polyacrylate ( comme dans les couches jetables).

 

Rajoutons à tout celà la colle, les parfums (donc alcool),  les pesticides contenus dans le coton, les fongicides et bactéricides ...

 

Pas étonnant que des millions de femmes souffrent régulièrement d'irritations, de rougeurs, de démangeaisons et autres brûlures pendant cette merveilleuse période du mois, ou du plus grave mais rarissime syndrome du choc toxique.

 

J'avoue que j'ai eu du mal à rassembler ces informations , il s'agit d'une synthèse de tout ce que j'ai pu trouver sur internet, à croire qu'il faut être chimiste pour avoir accès à l'information .. ou travailler chez Tam..ax.

 

Bref, le problème dans tout ça, c'est qu'on ne peut pas s'en passer !!

 

d6d5b6d4.jpg

 Alors voici quelques alternatives, histoire de passer ( quand même ) un bon moment :)

 

1. Les protections hygiéniques jetables "bio"

 

La seule marque commercialisée en France est une marque anglaise , Netracare, spécialisée dans les protections hygiéniques respectueuses de l'environnement. Les serviettes sont fabriquées à partir de cellulose naturelle blanchie sans chlore. Elles sont à 95% biodégradables et se décomposent rapidement grâce à l'utilisation de plastique biodégradable. Les tampons sont faits à base de coton certifié 100% écologique. L'applicateur est fait en carton biodégradable.

Toutefois , cette alternative, bien qu'écologique, reste du jetable.

 

//www.natracare.com/fr-FR/

 

A savoir, ces protections coûtent plus cher que les autres . Il faut compter environ 4€50 pour 14 serviettes par exemple.

group-shot-mixed.png

 

2. Les protections hygiéniques lavables

 

les-plim.jpg
 

 

Du même acabit que les Couches lavables, j'entends déjà certaines pousser de grands cris d'écoeurement :) Voici quelques arguments :

Les serviettes hygiéniques lavables ( SHL) sont respectueuses de l'environnement et ont une place primordiale dans la réduction des déchets.

Elles sont réutilisables, pas d'emballages, pas de produits toxiques ou allergisants.

Elles sont respirantes et confortables, fabriquées à base de coton le plus généralement ( mais existent aussi à base de bambou, chanvre, fibres de soja etc ...). Fini les irritations et l'effet plastique qui colle ... Pour les peaux sensibles, c'est le bonheur !

Elles sont efficaces car fabriquées à partir de matières absorbantes et conçues pour s'adapter à la morphologie féminie de part leur coupe et les boutons pressions ajustables pour la plupart des marques.

 

p_613_120119223205_250.jpg

 

Perso, je ne les utilise pas mais par contre j'ai opté pour les protège-slips lavables, et c'est une révolution dans ton slip ! Ultra confort, pratique, coloré, discret, efficace, respirant ... Bref c'est le top du top :) Franchement je ne vois pas quels inconvénients on peut citer, mis à part le coût d'investissement de départ .. Tout dépend de la marque , c'est toujours pareil !

J'ai testé deux marques : Toudoo Natura et Plim .

La première marque ne m'a pas satisfaite car les boutons pressions ne sont pas ajustables, du coup , le protège slip n'est pas bien maintenu et a tendance à glisser . Les produits sont moins chers que les Plim en revanche. On peut les trouver ici : //toudoo-natura.over-blog.com/ ou encore ici : //www.greenweez.com/toudoo-natura-protege-slip-lavable-coton-bio-bleu-p17666

 

 

 Les Plim sont pour moi les meilleures protections que j'ai trouvé , bien que plus onéreuses.

 

 

 

panier plim.jpg

Alors elles sont plus chères c'est sûr, il faut compter 15 euros par protège slip ( aïe, ça fait mal!). Mais quand on sait qu'elles tiennent de 5 à 10 ans ...

Réduire ses déchets implique souvent un investissement de départ, mais à long terme on sent la différence. Et perso j'en ai pas acheté 10 d'un coup, j'ai étalé sur quelques mois ... La pilule passe un peu mieux :)

Donc j'ai choisi cette marque parce que les protège-slips sont funky, les couleurs et les motifs ambiancent ton string . Le plus, c'est qu'ils sont ajustables, donc on peut les mettre avec tout type de dessous.

De plus, ils sont de fabrication française, cocorico !

Et en voyage ou hors de chez soi, on les plie de cette façon :

 200_____plie_355.jpg

De cette manière, ça reste discret.

 

Et pour le nettoyage ? Alors la, rien de plus bidon, ça se met avec le reste du linge sale, lavé à 30° , comme un slip en fait !

Pour celles qui souhaitent avoir plus d'info pour le lavage des serviettes hygiéniques, voici le lien de Plim : //www.plim.fr/fr/content/22-tout-savoir-sur-les-plim#conseils-lavage

 

Et voici le lien du site de Plim :  //www.plim.fr/fr/

 

3. La coupe menstruelle ( ou cup pour les intimes)

 

mooncup.jpg

La première fois que j'ai entendu parler de la cup, je me suis dis : " OMG, c'est quoi cette blague ?? Encore un objet de sorcellerie ! " et j'ai passé mon chemin.

Et puis de plus en plus, j'en ai entendu parler ... Je suis donc allée me renseigner sur cet objet diabolique, d'abord ultra septique , puis à force de lire des articles la dessus, je me suis dit " Et pourquoi pas ?".

 

Alors la cup, quesako ??

349192FleurcupViolette.jpg

 

Donc la cup, c'est une petite coupe, en silicone chirurgical le plus souvent,  qu'on insère comme un tampon et qui recueille le flux pendant la journée. On la vide, on la rince à l'eau claire et c'est reparti pour un tour . 

 

Voici une vidéo que j'ai trouvé excellente pour dédramatiser la chose :

https://www.youtube.com/watch?v=YmJPm6zjouw

 

Alors oui, de prime abord, ça paraît complètement farfelu ... C'est un sujet encore tabou pour beaucoup, mais qui a tendance à se démocratiser, il n'y a qu'à voir le nombre de site qui émerge pour parler de ça ..

Le plus complet et le plus utile pour moi est celui çi :

//www.easycup.fr/

 

Le coût d'achat est de 15 à 30 € selon les marques. Perso j'ai opté pour la Fleurcup car elle est de fabrication française et est une des moins chère sur le marché. De plus, on peut la réutiliser pendant 10 ans.

En faisant un calcul , on se rend compte qu'on économise presque 900€ sur 10 ans ! ( et que la cup est amortie au bout de 6 mois).

 

COUV-dexter-part-1-1.jpg

Donc, il faut être à l'aise avec son corps et surtout avec le concept. Il faut aussi un temps d'adaptation à ladite chose (mise en place et retrait), mais une fois maîtrisée, on se demande pourquoi on ne l'a pas connu avant ;) On ne la sent plus du tout une fois en place, en voyage c'est super pratique aussi .

On la stérilise à l'eau bouillante pendant 5 mn une fois le cycle fini et on la range gentillement dans un coin.

A celles qui trouve ça crade, je demande juste : " Et les serviettes qui squattent 4 jours dans la poubelle?". Perso, je trouve ça bien plus dégeu :)

 

 

 

Enfin voilà, en conclusion, il existe pas mal de solutions alternatives aux produits jetables, mais  il s'agit d'un changement qu'il faut intégrer car ça n'est pas (encore) dans nos moeurs.

Comme dit dans l'intro du blog, n'ayons pas peur de boulverser nos habitudes :) Je pense que maintenant c'est chose faite ! :)

 

 



01/04/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres