réduire ses déchets

réduire ses déchets

Le compostage

Real_Compost.jpg

Afin de limiter les déchets dans la cuisine, outre le fait d'acheter un maximum de produits non sur-emballés, c'est aussi de recycler les détritus ... Voici donc un article sur le compostage :)

Les déchets organiques constituent environ 30% des déchets ménagers. Leur recyclage permet donc de limiter grandement la contenance des poubelles.

 

Le compostage , c'est quoi ça ?

 Le compostage est un procédé naturel de dégradation des matières organiques par des micro organismes , en présence d'humidité et d'oxygène.

Deux phénomènes se succèdent lors du processus de compostage :

En premier lieu, la matière organique va se dégrader rapidement à haute température grâce à l'action des bactéries ( 50 à 70°C ) combinée à l'oxygène.

En second lieu, le processus va se ralentir et transformer le compost frais en compost mûr, riche en humus, grâce aux champignons et à un abaissement de la température à 35-40°C.

Une fois la montée en température finie, les vers de terre et autres insectes creusent des galeries dans le compost, permettant ainsi de l'aérer tout en se nourrissant des matières organiques, accélerant la décomposition.

Le temps de maturation du compost dépendra du type de composteur utilisé ainsi que du type de déchets.

 

Le compostage, mais pourquoi ?

 

 29-05-12_compost.jpg

 

  • Parce que c'est pratique, on le fait directement chez soi avec ses propres déchets !
  • Parce que c'est écologique et économique, il permet de limiter la quantité de ses poubelles et du coup de limiter le transport des déchets et le coût de leur élimination. De plus en plus de communes font payer les déchets au poids, le compostage est donc une solution économique. En plus, le compost est un engrais naturel puissant ( Adieu Roundup et autres produits Monsanto ! )
  • Parce que c'est facile, un peu de matériel et de temps, pas besoin d'être ingénieur agronome pour réussir son compost.
  • Parce que tout le monde peut le faire, que l'on habite en appartement ou en maison avec jardin. Les techniques se sont diversifiées et le matériel avec elles pour que tout le monde ait accès à un compost maison. Adieu les poubelles qui sentent mauvais :)
  • Parce que c'est un geste citoyen pour l'avenir de la planète. On peut même faire un compost collectif avec nos voisins ! Et finit la mauvaise conscience de jeter à la poubelle tant de déchets recyclables .

 

Le compostage, on y met quoi ?

 

 L'idéal pour un compost de qualité, c'est d'alterner les déchets humides (ou dits verts), et les déchets secs (ou dits bruns).

 

 Keep-Calm-And-Compost-It2.png

 

Les déchets humides sont facilement décomposables et donnent beaucoup de nourriture aux bactéries. Ils sont riches en azote.

 

  • Epluchures de fruits (sauf agrumes) et légumes
  • Restes de repas, sauf la viande
  • Feuilles d'arbres, fleurs coupées ou fanées
  • Gazon, mauvaise herbe, tonte
  • Sachets de thé, tisane et infusion sans les agraphes
  • Croûtes de fromage

epluchures_site.jpg
 

 

Les déchets secs sont difficilement compostables et donnent de la nourriture aux champignons. Ils sont riches en carbone.

 

  • Coquilles d'oeuf ( il faut les concasser pour faciliter la décomposition)
  • Coquilles de fruits secs
  • Marc de café et filtre à café
  • Serviettes et mouchoirs en papier non imprimés
  • Sciure, copeaux de bois, écorce
  • Paille, foin
  • Cartons non imprimés, coupés en morceaux
  • Pain
  • Cendres
  • Litières de hamsters, gerbilles ...

 

coquilles-doeufs.jpg
 

 

Certains déchets sont tolérés dans le compost, mais en faible quantité.

 

  • Agrumes
  • Algues
  • Coquillages (concassés)
  • Laitage
  • Viande, poisson ( car attirent les parasites)
  • Sauces, graisses, huiles

 

pelure orang.jpg

 

Enfin, certains déchets sont interdits.

 

  • Plantes malades
  • Plastiques
  • Charbon
  • Fer, métaux
  • Litière de chat et de chien
  • Poussière d'aspirateur
  • Résineux ( sapin, thuyas...)
  • Terre, sable
  • Mégots

 

compost-plastique.jpg

 

 

 Le compostage, alors comment ?

 

A chaque mode de vie son composteur. Personne vivant seule ou famille nombreuse, appartement sans balcon ou maison avec jardin, grand consommateur de légumes ou plutôt carnivore, le type de composteur ne sera pas le même.

 

Quel que soit le mode choisi, il faudra respecter les 3 règles suivantes :

  • Le mélange des apports ( verts et bruns)
  • Le brassage du tas pour l'aération
  • Le maintien de l'humidité

 

1. Le compostage en tas

 Tas_compost_avant.jpg

C'est la technique la plus facile quand on a un jardin, mais la moins esthétique.

Il s'agit de mettre en tas les déchets organiques, tout simplement.

Il ne nécessite aucun matériel, c'est donc la solution la plus économique.

Le compost reçoit l'air et l'eau nécessaire à son développement, mais attention cependant aux fortes pluies qui peuvent le lessiver.

Il convient aux grands jardins, car il peut rapidement prendre de la place, selon la consommation de la personne.

C'est une des techniques qui demande le moins d'entretien, elle est donc conseillée aux personnes ayant peu de temps à consacrer au compostage.

Le brassage du compost est plus aisé qu'en bac, mais le processus de compostage est plus long. Il faut compter 8 à 9 mois pour  un compost de qualité.

 

 2. Le compostage en fosse

 

IMGP5400-21.jpg

Les déchets sont déposés dans un trou de 30 à 50 cm de profondeur.

Le compostage est stimulé par les lombrics, mais le brassage est difficile et l'aération n'est pas optimale. La montée en température est quasi nulle.

Une fois remplie, il faut pailler le compost, puis le recouvrir d'une couche de terre pour l'isolation.

Cette méthode est très ancienne, et est adaptée aux climats rudes, frais ( car permet une meilleure isolation) ou secs ( car permet une meilleure rétention d'eau).

Elle ne se pratique quasiment pas en France, mais plutôt en Afrique, où le climat sec et aride est plus propice au compostage en fosse.

 

 

3. Le compostage en bac

L'avantage est qu'il est plus rapide que le compostage en tas et plus esthétique, mais nécessite plus d'entretien car il faut le retourner régulièrement pour favoriser son aération.

Il faut aussi choisir la bonne taille, car si on le prend trop petit par rapport à sa consommation, il peut rapidement être plein .

Il doit être posé à l'extérieur, directement sur le sol pour un contact direct avec la terre, sur une surface plane et semi-ombragée.

Le compostage en bac permet de maintenir l'humidité , d'éviter les nuisances liées aux animaux qui viendraient fouiner dans le compost, il facilite la montée en température et comporte bien souvent un système d'ouverture pour extraire le compost.

Le compost est prêt en moyenne en 3 mois pour les 3 types de composteurs en bac.

 

  • Le composteur en bois

preval_composteurs1-720x540.jpg

Les parois en bois protègent de la pluie et du froid. Sa contenance est plus grande que les bacs en plastique et il est plus esthétique.

En revanche, il durera peut être moins longtemps qu'un bac en plastique, car le bois est sensible à la chaleur et aux intempéries. De plus , il coûte souvent plus cher que le plastique.

Ceci dit, si on est un peu bricoleur, on peut faire soi même son bac en bois, avec des palettes récuperées et quelques poteaux.  Il faut alors utiliser du bois imputrescible comme l'acacia ou le mélèze.

 

  • Le composteur en plastique

66photo.jpg

Il est particulièrement recommandé pour les petites surfaces, mais sa contenance est aussi moindre. Il ne convient donc pas à une famille nombreuse par exemple.

Le compost est fait plus rapidement, car le plastique retient la chaleur, et il sera plus homogène également.

Il demande en revanche plus d'entretien, car il faut l'arroser régulièrement et le brasser, car l'eau ne filtre pas à travers le couvercle comme pour le bois. L'aération se fait moins bien , il peut donc dégager une odeur désagréable.

De plus, la production de plastique est polluante pour la planète, une bonne raison pour préfèrer le bac en bois.

 

  • Le composteur rotatif

composteur-rotatif-a-tambour.jpg

Le compost sera homogène avec ce système, étant donné que la manivelle permet une rotation facile. Il sera également prêt plus rapidement.

Il est adapté aux personnes ayant des soucis de dos ou d'articulations, car le compost est beaucoup plus facile à tourner qu'avec les autres systèmes. Il faut le tourner au moins 2 fois par semaine.

Il est mobile, on peut donc facilement le déplacer de la cuisine au jardin.

En revanche , il est plus cher que les autres systèmes et la contenance n'est pas adaptée à une grande famille.

Enfin, je précise que le compostage à pour but un retour à la terre. Si on a la chance d'avoir un jardin , autant l'utiliser à bon escient. On peut rajouter des vers de terre dans le composteur rotatif, puisqu'il n'a pas de contact avec la terre. Mais si le compost n'est pas encore monté en température et entièrement décomposé, on ne peut pas rajouter de vers car ils meurent au delà de 30°C.

Finalement, c'est beaucoup de travail pour un rendement limité.

 

4. Le lombricomposteur

 

800_____mini_worms_noire_et_verte_avec_tablette_800x499_fond_blanc_245.jpg

Le lombricompostage est LA solution idéale pour les personnes n'ayant pas de jardin. Même dans un appartement on peut faire du compost (ou plutôt du lombricompost) !

Contrairement à un composteur de jardin qui fermente grâce à la chaleur principalement, le lombricompostage est un compostage " à froid" , basé sur la digestion des déchets par les lombrics.

Bon alors ok, tout le monde n'a pas envie d'avoir une caisse remplie de lombrics dans sa cuisine, c'est sûr ( sauf peut être les enfants qui les adorent, on se demande bien pourquoi d'ailleurs ). Mais finalement, il y a beaucoup d'avantages quand même (oui oui !). Cette méthode est actuellement en plein essor, du fait de son efficacité et sa simplicité.

vers-de-terre-mignons-et-souriants-de-dessin-animé-22035308.jpg

Mais c'est quoi exactement un lombricomposteur ?

Un lombricomposteur est constitué de plusieurs bacs, opaques et troués pour laisser passer les vers et garder l'obscurité. On remplit le bac du dessous, et quand celui ci est plein, on place un nouveau bac par dessus et ainsi de suite. Les vers migrent vers le haut une fois le premier bac finit , on se retrouve avec un lombricompost et surtout un jus très riche en nutriments. On vide le bac et on le remet par dessus les autres. C'est un système rotatif.

 

lombricomposteur.jpg

Alors oui, si on a peur des vers, il faut prendre sur soi c'est sûr. Mais les lombrics préfèrent mille fois leur boîte humide et noire que le carrelage de votre cuisine. Ils sont totalement inoffensifs, et bien que moches, ce sont les champions du recyclage dans la nature.

Un lombricomposteur à 3 bacs permet de valoriser les déchets d'un foyer de 4 personnes.

 

Alors pour ou contre ?

 

 

 

ver.png

 

Pour :

  • Le lombricompostage fonctionne toute l'année, il ne connait pas les saisons à la différence du compostage extérieur qui se ralentit en hiver.
  • C'est plus rapide, en 3 mois on peut déjà obtenir un lombricompost de qualité.
  • Il n'y a pas d'odeur. L'aération du compost se fait tout seul avec le mouvement des vers, et ils suppriment l'odeur de décomposition des déchets en les digérant.
  • C'est facile et moins contraignant que le compostage en extérieur, car le lombricomposteur ne nécessite pas d'arrosage, ni de brassage pour l'aération.
  • Il ne prend pas beaucoup de place
  • Il peut rester jusqu'à 3 semaines sans apports, pratique quand on part en voyage.
  • L'engrais liquide est excellent pour les plantes et sa récolte est simplissime grâce  un système de robinet. L'engrais est ultra puissant, il faut le diluer (1/6 jus pour 5/6 d'eau).
  • Le lombricompost se récolte tout simplement en vidant le bac, c'est moins contraignant que pour le compostage extérieur ou il faut tourner le tas pour chercher le compost en profondeur.
  • Evidemment, il réduit de presque 40% le volume de la poubelle.

 

 

129805887085_worms_visual_1.jpg

 Contre :

  • L'idée d'avoir des vers dans son appartement, bien que le lombricomposteur soit totalement opaque, peut en rebuter plus d'un.
  • La présence de moucherons qui peuvent se développer. La encore, des solutions existent, il suffit d'assécher le contenu en apportant des morceaux de cartons en lambeaux ( style rouleau de papier WC) et en enfouissant les déchets sucrés ( type épluchures de fruits).
  • Le prix qui reste encore élevé , d'une cinquantaine d'euros à deux cents euros selon le modèle.
  • La nécessité de maintenir une température constante . Il faut donc le placer dans la cuisine, ou encore dans une cave, sur le pallier ou dans le garage.

 

worm_eating.jpg

Et qu'est ce qu'ils mangent donc, ces petits vers ?

 

Et bien tout ce qu'on met dans un compost traditionnel, sauf les os, les poissons et viandes, tout ce qui est trop salé , épicé ou vinaigré et les branches.

 

Pour aller plus loin, voici un article sur la liste des déchets lombricompostables : //www.lecompost.info/dechets-lombricompostables

 

Enfin voici le lien d'un article bien détaillé sur tout ce qu'il faut savoir pour un lombricompostage de qualité : //www.environnement-namur.be/infra/pdf/lombricompostage.pdf

 

Pour finir, voici un site internet qui propose des lombricomposteurs : //www.verslaterre.fr/

 

Conclusion

 

Donc voilà, maintenant vous savez tout sur le compostage et surtout ses bienfaits pour la nature et votre poubelle.

Dans ce monde où tout se jette sans réflexion, le compostage est une alternative de choix pour lutter contre la pollution et tenter de préserver un peu l'environnement.

On peut composter en solo ou à plusieurs, de plus en plus de communes proposent des bacs de compostage collectifs ou une réduction sur l'achat d'un composteur, on peut proposer à ses voisins de participer à la démarche si on a la chance d'avoir un bac chez soi, on peut se lancer dans le lombricomposteur ...

Bref les solutions existent, il faut juste franchir le cap :)

 

 

 

 



01/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres